Gijon Tourisme » Culture » La sidra natural asturiana, mode d’emploi

La sidra natural asturiana, mode d’emploi

primersidredelano 300x200 La sidra natural asturiana, mode demploiÀ Gijón, et en général dans toutes les Asturies, le cidre, c’est bien plus qu’une boisson alcoolisée rafraîchissante, c’est un mode de vie, une tradition sociale, un art, que nous vous proposons de découvrir.

Le cidre élaboré dans les Asturies est différent de celui que l’on rencontre de l’autre côté des Pyrénées. La sidra natural asturiana, comme son nom l’indique, est un simple jus de pommes fermenté, non gazeux, qu’il est nécessaire d’oxygéner afin d’en apprécier toutes les saveurs. Pour ce faire, il faut pratiquer l’escanciado : un geste surprenant qui consiste à lever la bouteille, à bout de bras, au-dessus de la tête, et à laisser couler le cidre pour que celui-ci se casse sur le bord du verre, placé juste devant soi, formant ainsi une légère mousse. Une fois le cidre servi, il faut rapidement le boire, cul-sec. C’est pour cette raison que les verres ne sont jamais bien remplis, ces petites doses sont appelées culines par les Asturiens. La tradition veut que les convives partagent le même verre, il est donc nécessaire de le rincer à l’aide des dernières gouttes de cidre.

La meilleure façon de découvrir ce curieux rituel et de s’immerger dans la culture locale consiste à se rendre dans l’une des nombreuses sidrerías de la ville afin de boire quelques culines de sidra accompagnés d’un délicieux pincho, mise en bouche gracieusement offerte par le patron du bar. En plus de l’apéritif, la sidra se boit également durant les repas et accompagne parfaitement un plateau de fromages asturiens ou une traditionnelle fabada

À consommer avec modération…

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS