Gijon Tourisme » Culture » À la découverte de Gijón (II): Le Parc Naturel Archéologique de la Campa Torres

À la découverte de Gijón (II): Le Parc Naturel Archéologique de la Campa Torres

Campa Torres 300x200 À la découverte de Gijón (II): Le Parc Naturel Archéologique de la Campa TorresSitué à sept kilomètres du centre-ville, sur les hauteurs du Cap Torres, se trouve le Parc Naturel Archéologique de la Campa Torres, un lieu chargé d’Histoire où reposent les vestiges de l’enceinte maritime fortifiée la plus étendue de la côte asturienne : le castro de Noega. D’après les historiens, ce castro, nom donné aux villages des peuples du nord de la Péninsule Ibérique présents avant l’invasion des troupes romaines, fut construit aux alentours du VIème ou Vème siècle avant J.-C. et habité par un peuple astur se consacrant à la métallurgie. À partir du Ier siècle après J.-C., le castro fut occupé par les Romains avant d’être finalement abandonné au IIIème siècle au profit de la nouvelle cité romaine de Cimadevilla, actuelle ville de Gijón.

La visite du Parc se compose de deux parties : l’exposition permanente, consacrée à l’Histoire du castro de Campa Torres; et l’itinéraire archéologique parcourant les vestiges qui permet de découvrir les éléments les plus significatifs du village préromain (fossé, muraille, habitation…) ainsi que certaines constructions datant de l’époque romaine. Après une agréable promenade au milieu de ces vestiges astures et romains, il vous sera également possible de visiter le Phare du Cap Torres, lieu privilégié pour l’observation d’oiseaux marins.

Depuis le Cap Torres, limite occidentale de la commune de Gijón, vous pourrez découvrir, à l’Est, l’étendue de la ville, flanquée de montagnes, et l’immensité de son port, l’un des plus importants de la corniche cantabrique. À l’Ouest, vous observerez, par temps clair, les villages côtiers de Candás et Luanco, ainsi que le Cap Peñas, point le plus au nord des Asturies.

Parc Naturel Archéologique de la Campa Torres

3834 rue de la Campa Torres. Accès gratuit au Parc.

Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche, de 10h00 à 17h00 d’octobre à mars, et de 10h30 à 19h00 d’avril à septembre.

Tarifs du musée : 2,50€ – Tarif réduit : 1,40€.

Téléchargez la brochure (en français).

À la découverte de Gijón :

I. La Ciudadela de Celestino Solar

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS