Gijon Tourisme » Gastronomie » La Mayanza à Gijón

La Mayanza à Gijón

Pour bien connaître les Asturies, il est nécessaire de s’immerger (au moins un tout petit peu) au cœur de la culture du cidre dont nous sommes si fiers et à laquelle nous aimons bien évidemment vous faire participer. Et si nous entrions dans le vif du sujet ?

 

À cette époque de l’anmayanza 223x300 La Mayanza à Gijón née, les pommes commencent à atteindre leur point de maturité optimale et tombent peu à peu de l’arbre, peignant ainsi les pumaradas* de multiples nuances de  vert, de rouge et   de jaune. C’est alors qu’arrive le moment de la récolte, suivi de la mayanza*, lors de laquelle les pommes sélectionnées sont coupées en morceaux et pressées. Le résultat de ce broyage, appelé sidra dulce* (un régal !), sera par la suite versé dans des tonneaux ou dans des silos afin de poursuivre le processus de fermentation.

 

Si vous souhaitez en connaître davantage à propos du processus d’élaboration du cidre asturien et devenir un expert en la matière, nous vous recommandons de consulter le site internet de Sidrería Trabanco, où il vous est expliqué comment ce producteur local fabrique son cidre. Si vous préférez passer de la théorie à la pratique, le mieux est d’organiser au plus vite une escapade à Gijón afin de visiter l’un des plus célèbres llagares* de la ville. Vous découvrirez ainsi sur place ce véritable rituel transmit de génération en génération de manière à préserver un caractère artisanal garantissant la meilleure qualité et la saveur la plus authentique.

 

Vous boirez bien un petit culín* de cidre, n’est-ce pas ? Alors, prenez la Route du Cidre et fixez dès à présent dans vos agendas la date de votre séjour à Gijón. Nous vous attendons !

 

 

 

* pumarada : verger de pommiers

* mayanza : broyage des pommes

* sidra dulce : cidre sans alcool

* llagar : pressoir à cidre

* culín : petit verre

 

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS