Gijon Tourisme » Gastronomie » Gijón est au menu

Gijón est au menu

Le bonheur peut se manger et se boire. C’est écrit et tout le monde l’a déjà ressenti un jour ou l’autre. Et les villes aussi peuvent se manger. Elles se savourent à travers la vue et l’ouïe et, bien évidemment, grâce à leur gastronomie, et mettent alors nos sens en éveil. Une ville est un menu composé de loisirs, de culture et de paysages, mais c’est également un menu dans le sens propre du terme. Chaque ville possède sa propre carte d’attraits et doit disposer d’une carte de plats et de boissons pour être au menu des routes touristiques, des escapades, des agences de voyages et des bons plans de vacances.

Pour cette raison, Gijón est l’une des villes ayant réussi à se frayer un chemin au milieu d’un marché touristique difficile et compétitif. En effet, elle propose un menu très varié, un menu composé de viandes et de poissons, de fruits de mer et de produits du terroir, et dispose également d’une équipe de restaurateurs de grande qualité et d’une offre d’établissements qui permettent de profiter de la gastronomie locale avec le même engouement dans un petit bar à vin de quartier que dans un restaurant distingué par de nombreuses « fourchettes » et digne du Guide Michelin.

Culín de sidra 300x225 Gijón est au menu

Cidre

Dans tous ces restaurants, il y a quelque chose à savourer et à recommander. Il y a de la quantité et de la qualité : deux restaurants qui figurent au Guide Michelin, trois autres qui sont membres du label « Tables des Asturies », sept ayant adhéré au programme « Gijón Gourmet » et plus de soixante-dix établissements engagés en faveur de la qualité, sans oublier une liste presque sans fin de sidrerías qui vous mèneront sur la Route du Cidre pour suivre les traces de notre « boisson nationale » par excellence. Vous pourrez d’ailleurs visiter les llagares (pressoirs) où cette merveilleuse boisson est élaborée à partir de pommes et aurez également la possibilité de prendre part à plus de vingt événements gastronomiques annuels. Et nous n’avons encore rien dit du secteur consacré aux pâtisseries et aux desserts, un authentique « filon » gastronomique de plus en plus exploité au fil des ans.

 

ORICIO BAJA 300x200 Gijón est au menu

L'oursin

 

Les associations de restaurateurs collaborent étroitement afin de maintenir Gijón au menu touristique de l’Espagne et de continuer à attirer ceux qui souhaitent se laisser conquérir par une ville grâce à leurs cinq sens. L’une des raisons pour lesquelles Gijón est une ville accueillante est qu’il est facile de s’y promener ; elle possède des recoins de grande beauté, mais elle dispose également de zones de bars et de restaurants où les visiteurs se sentent comme chez eux, grâce à un très bon service professionnel, à d’excellents produits, à de la variété et à de la qualité.

 

Écoutez le célèbre chef Ferrán Adrìa évoquer la gastronomie de Gijón (en espagnol).

 

ADRIA Gijón est au menu

Ferrán Adrià à Gijón. (Foto: El Comercio)

Il serait trop simple de réduire les attraits de la ville à une bonne table ; Gijón a beaucoup à apporter car sa carte d’attraits en tant que destination touristique est très variée. Il existe néanmoins des époques de l’année, comme celle où nous nous trouvons actuellement, où la gastronomie prend de la hauteur grâce à l’un des joyaux de notre menu d’hiver : l’oursin (oricio en asturien, erizo de mar en espagnol).

 

« Vers le mois de mars, c’est habituellement la meilleure époque en ce qui concerne les oursins, un produit traditionnel de Gijón qui se consomme ici en grande quantité, car les habitants de la ville sont généralement d’authentiques amateurs de ce savoureux fruit de mer, peu onéreux et sous-estimé dans d’autres régions […] »

 

Eduardo Méndez Riestra. Comer en Asturias (Manger dans les Asturies). Madrid, 1980.

 

 

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS