Gijon Tourisme » expériences » La culture du cidre à Gijón

La culture du cidre à Gijón

Le cidre est la boisson des Asturies et il ne fait aucun doute que Gijón en est l’une des places fortes. Pressoirs à cidre et cidreries témoignent de cette intense relation qui, pendant des années, a fait de la région de Gijón la plus grande productrice, mais également la plus grande consommatrice, de cette boisson. Le cidre est en bonne partie l’un des piliers de la restauration locale et il n’est pas rare de trouver une sidrería à chaque coin de rue. Que cela soit en plein centre-ville ou dans les quartiers les plus éloignés du noyau urbain, les nombreux amateurs de cette boisson rafraîchissante, qui possède un faible degré d’alcool et à laquelle beaucoup attribuent des bénéfices pour la santé en raison de ses propriétés diurétiques, ont toujours à leur disposition un endroit pour pouvoir prendre un culín, ou culete (littéralement, un « petit cul »), un fond de verre correspondant à une gorgée de cidre.

gijon puerto deportivo arbol de la sidra noche ivan fernandezBAJA 300x200 La culture du cidre à Gijón

La relation entre Gijón et le cidre s’est consolidée au fil des décennies, à tel point que la consommation de cette boisson et la connaissance de tout ce qui gravite autour de celle-ci sont devenues des attraits de la ville. Des initiatives telles que La Route du Cidre témoignent de cette volonté de promouvoir, grâce à un produit autochtone, une partie de l’offre touristique de la ville. La possibilité de profiter de l’ensemble du processus de production du cidre permet même d’arriver à Gijón et de visiter les llagares (pressoirs à cidre) où est élaborée cette boisson et où il est également possible de prendre part à une espicha, un repas décontracté, habituellement pris debout au milieu des tonneaux et dont le cidre est l’ingrédient principal.

 

Gijón Turismo a mis en place diverses activités concernant le cidre sous toutes ses facettes. Depuis sept ans, la ville célèbre, lors de la Semaine Sainte, l’arrivée du Premier Cidre de l’Année (Primer Sidre l’Añu), un rendez-vous lors duquel les personnes intéressées sont invitées à déguster le premier cru qui vient de sortir des pressoirs et qui sera consommé au cours de la saison à venir. À la même époque, est également organisé un évènement qui commence à prendre de plus en plus d’importance, Sidracrucis, un itinéraire consacré au cidre et à la gastronomie, une sorte de procession laïque dont le cidre n’est qu’un prétexte.Culín de sidra1 300x225 La culture du cidre à Gijón

 

Le cidre attire les foules durant toute l’année. En été, Gijón est la seule et unique ville au monde qui bat, tous les ans, un record du monde d’escanciado −la façon traditionnelle de servir le cidre−, alors que la ville accueille, à la fin du mois d’août, en quelque sorte pour saluer la fin des vacances, la Fête du Cidre, à laquelle participent des milliers de personnes venues savourer le meilleur de chaque llagar.

 

Le cidre est donc un signe d’identité pour les habitants de Gijón et il commence également à l’être pour les visiteurs, qui se sont peu à peu familiarisés avec les us et coutumes particuliers associés à cette boisson : un grand verre à partager, le traditionnel escanciado… C’est un grand plaisir de voir que le cidre représente Gijón et nous trinquons pour que cela dure encore de nombreuses années.

 

Le cidre est donc un signe d’identité pour les habitants de Gijón et il commence également à l’être pour les visiteurs, qui se sont peu à peu familiarisés avec les us et coutumes particuliers associés à cette boisson : un grand verre à partager, le traditionnel escanciado… C’est un grand plaisir de voir que le cidre représente Gijón et nous trinquons pour que cela dure encore de nombreuses années.

 

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS