Gijon Tourisme » Culture » La mémoire retrouvée

La mémoire retrouvée

Il y eut un temps où ce qui était ancien était simplement vieux, où les objets d’un autre temps étaient des vieilleries inutilisables que nous laissions derrière nous lors d’un déménagement. L’incomprise modernité nous poussait à mépriser tout ce qui n’était pas actuel, à le considérer comme un fardeau dont il fallait se débarrasser. À cause de cette conception étroite, notre mémoire collective a ainsi été privée de nombreux objets qui nous aideraient aujourd’hui à comprendre ce que nous avons été et ce que nous sommes.

LUIS ArguellesSanchez 300x208 La mémoire retrouvée

Luis Argüelles

 

Cependant, les temps ont changé et certains ont commencé à redonner de la valeur à des objets du passé en raison de leur intérêt culturel, historique ou encore sentimental. C’est ainsi qu’est née l’ethnographie, et avec elle, les musées destinés à recueillir le patrimoine culturel. Il y a quelques années, Gijón a eu la chance de pouvoir compter sur la figure de Luis Argüelles, le promoteur de l’actuel Musée du Peuple des Asturies.

PUEBLO ASTURIAS EXTERIOR 300x225 La mémoire retrouvée

Musée du Peuple des Asturies.

Il s’agit de l’un des joyaux du réseau des musées de Gijón où sont conservés des éléments du patrimoine matériel des Asturies permettant de retracer l’Histoire à travers divers aspects tels que le logement, les ustensiles de la vie quotidienne, les vêtements, les habitudes de tous les jours dans la cuisine, la vie quotidienne, la mort, l’alimentation, les transports, etc.

foto antigua 1 300x206 La mémoire retrouvée

Depuis le milieu des années 1980, le musée s’est peu à peu étoffé grâce à de nouvelles pièces et collections. En 1985, la Fondation Municipale de la Culture en a pris la gestion et a alors lancé un programme de réformes et une intense politique d’acquisition de fonds. En 1992, le Musée de la Gaita −la cornemuse asturienne− a été installé dans la demeure de la famille González de la Vega, puis, en 1994, le Pavillon des Asturies, érigé pour l’Exposition Universelle de Séville, en 1992, a été transporté jusque dans l’enceinte du Musée.

Le Musée du Peuple des Asturies ne cesse d’acquérir de nouveaux objets qui viennent s’ajouter à la collection muséographique du site, de plus en plus importante, et nous pouvons ainsi y admirer des centaines de pièces datant des XIXème et XXème siècles. Le musée abrite également la Photothèque des Asturies, qui se compose d’archives de photographes professionnels et amateurs, de collections familiales et de photographies isolées réalisées par des Asturiens ou des personnes venues d’ailleurs ayant travaillé dans les Asturies ou ayant eu des contacts avec la région.cartel sidra 199x300 La mémoire retrouvée

Depuis 1992 jusqu’à aujourd’hui, les fonds photographiques du Musée du Peuple des Asturies ont peu à peu augmenté et ont été enrichis par le biais d’achats, de dons ou de dépôts faits par les photographes eux-mêmes ou leur famille et grâce à la collaboration de diverses personnes, institutions ou entreprises. Ces centaines de milliers d’images sont classées par fonds et par collections.

Les expositions temporaires et permanentes attirent également les visiteurs les plus curieux et, de plus, le Musée du Peuple des Asturies offre la possibilité de réaliser des visites guidées de l’ensemble de l’enceinte afin de découvrir tous ses principaux éléments.

 

Publier un commentaire


Si vous êtes intéressé par nos publications, vous pouvez vous abonner à notre feed RSS